Accueil > AIX-EN-PROVENCE : UN PROCESSUS INNOVANT DE CONCERTATION à LA VEILLE DES MUNICIPALES

AIX-EN-PROVENCE : UN PROCESSUS INNOVANT DE CONCERTATION à LA VEILLE DES MUNICIPALES

Nous avons mené une expérience inédite dans le quartier de Saint-Jérôme à Aix en Provence. L’idée : construire avec les habitants un plan d’actions pour améliorer la vie pratique dans leur quartier puis le présenter en direct aux 7 candidats à la mairie d’Aix.

Tout au long des mois de février et mars, nous avons mené une démarche en plusieurs étapes.
En premier lieu, 700 courriers ont été distribués sur une partie du quartier. Deux ateliers de travail ont été organisés avec 12 habitants sélectionnés parmi les 700 en fonction de leurs talents.
Grâce à nos méthodes d’animation innovantes, les habitants ont pu s’exprimer sur la vie dans leur quartier et émettre des propositions concrètes qui pourraient être mises en œuvre durant le prochain mandat municipal.

A la suite de ces ateliers, un outil internet participatif a été mis en ligne : les habitants du quartier ont eu l’opportunité de soutenir les propositions ou d’en proposer de nouvelles. Par ailleurs, un ambassadeur de l’opération est venu à la rencontre directe en porte-à-porte des habitants n’ayant pas accès au numérique.
130 habitants ont pris part à l’opération : la vingtaine d’actions retenues lors des ateliers a obtenu plus de 400 soutiens et 200 nouvelles contributions ont été formulées.

Finalement, lors d’un plateau télévisuel organisé par la web TV Anonymal, les candidats ou leurs représentants ont eu l’opportunité d’entendre les propositions et de réagir en direct.
L’objectif pour les habitants était d’observer la réaction des candidats face à cette démarche innovante, d’entendre leurs préconisations pour ce plan d’actions.

Quelques jours après la tenue du plateau, nous avons envoyé à chaque candidat une dernière version des propositions des habitants, intégrant certaines améliorations formulées par les candidats. Cette démarche innovante a permis de dynamiser le dialogue entre les habitants et les candidats, de faire participer à la vie dans le quartier des personnes qui n’ont pas l’habitude ou le temps de se déplacer mais aussi aux politiques d’entendre des témoignages construits d’habitants.