Accueil > Les habitants relèvent un défi énergétique inédit

Les habitants relèvent un défi énergétique inédit

logo_2820

 2016/07/13 – LA PROVENCE

Les habitants relèvent un défi énergétique inédit.

En revoyant leurs habitudes comme ne pas gaspiller l’eau, les 1 500 participants ont économisé 13000 Kwh, soit l’équivalent énergétique d’un trajet en voiture de Marseille à Sydney.

 

Depuis septembre 2015 GC6D (J’ai décidé), opération éco-citoyenne lancée en partenariat avec la mairie des 1er et 7arrondissements et La Région, mobilise les habitants du quartier d’Endoume afin de les sensibiliser sur trois thèmes essentiels que sont la consommation responsable, la santé et les économies d’énergie. Au fil des mois, la confiance des participants envers leurs ambassadeurs de proximité n’a cessé d’augmenter, passant de 750 foyers initialement engagés dans le processus à 1 500 en mars 2016. Etape par étape, chacun a choisi un geste simple comme changer ses ampoules classiques par des basses consommations, ne pas utiliser l’eau chaude quand cela n’est pas vraiment nécessaire, éteindre les appareils électroniques la nuit, mettre un couvercle pour faire bouillir l’eau, dégivrer le frigo… Des petites cho-ses qui, mises bout à bout, ont un impact réel sur la dépense commune d’énergie.

 

Un geste parmi six propositions

Fort de ce constat E3D-Environnement, en charge du programme, a décidé d’aller plus loin en proposant le défi d’économiser 13 000 Kwh, soit l’équivalent de l’impact énergétique d’un trajet en voiture de Marseille à Sydney. 

Chaque famille a choisi un geste parmi six propositions, dont les plus prisées furent : rincer la vaisselle à l’eau froide,éteindre complètement l’ordinateur la nuit, garder les fonds de verres d’eau ou de bouteille dans un seau pour par exemple arroser les plantes ou encore laver le linge à 30°C. Défi remporté en trois semaines car chacun s’est senti utile et solidaire dans une action personnelle bénéfique pour le bien-être collectif.

Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissements, a salué le résultat d’une opération à laquelle elle participe par ailleurs à titre privé puisque résidant dans le secteur concerné. La mairie souhaite poursuivre l’accompagnement pendant dix-huit mois afin d’aider à la modification des comportements et à la prise de conscience collective par le biais de petits gestes simples auxquels on ne pense pas forcément. Car les actions menées durant le défi sont en règle générale reconduites au quotidien au sein des foyers en partie aussi à cause de leur impact sur les factures d’eau et d’électricité (jusqu’à 10 % d’économie). À Endoume, 85% des 1500 participants ont modifié durablement leur comportement en matière d’économie d’énergie.

 

Johanna, 40 ans, participe depuis huit mois à GD6D.
J’ai déjà adopté quatre nouveaux gestes” : “Cette opération a modifié mon quotidien. J’ai trouvé des gestes adaptés à ma situation, pas compliqués à mettre en place au quotidien. Désormais, je prête attention à des choses auxquelles je ne pensais pas avant comme éteindre des interrupteurs par exemple. Je trouve intéressant d’être suivie régulièrement par mail et par téléphone, c’est vraiment motivant ! J’ai vraiment l’impression de participer à quelque chose de collectif, de plus général. Les résultats m’ont étonnée, je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’autant de monde se mobilise dans le quartier!

 

Nadine Zaffran

Lien : La Provence