Accueil > Mieux-vivre ensemble

Mieux-vivre ensemble

Le sentiment d’appartenance à son quartier est une composante essentielle du bien être des habitants.

En effet, quand ce sentiment est absent, on observe une hausse des incivilités (car les habitants ne considèrent pas l’espace public comme chez eux),mieux vivre ensemble allégé une baisse de l’implication citoyenne et une non-adhésion aux politiques mises en place.

GD6D développe ce sentiment d’appartenance. En inscrivant l’ensemble des habitants d’un quartier dans un projet avec un objectif commun, en valorisant les efforts de chacun, en favorisant les actions collectives et en mettant en avant l’action de la collectivité dans le quartier, GD6D permet à chaque habitant de se sentir propriétaire de son quartier et acteur de son évolution. Cela favorise le mieux-vivre ensemble, le bon entretien d’un quartier et diminue les petites incivilités.

L’espace approprié contribue à l’identité de l’individu et procure un sentiment de sécurité. Le sentiment d’appartenance favorise également la mobilité des individus au sein d’un quartier (Moser et Weiss, Espaces de vie, Aspects de la relation homme-environnement, 2003) .

RÉSULTATS :

Nous mesurons l’évolution du sentiment d’appartenance dans la plupart des projets menés avec GD6D.

Dans ces projets, on obtient pour plus d’un habitant sur deux une augmentation du sentiment d’appartenance à son quartier.

Voir l’exemple de Vitrolles